Histoire  des rapports entre pragmatisme et sciences sociales: Durkheim, « Sociologie et Pragmatisme [1913-1914] »

Séminaire de recherche Master 2 et Doctorat

Organisateur : Claude Gautier

Lieu : Ecole Normale Supérieure de Lyon

Date: Date à établir pour le second semestre de l’année 2014-2015.

Court résumé : Cette année [2014-2015] sera consacrée, comme l’année précédente, à l’étude des rapports entre « pragmatisme » et « sciences sociales ».  Nous choisirons encore cette année de partir de la première grande lecture critique du pragmatisme du point de vue de la sociologie : les cours prononcés par Emile Durkheim à la Sorbonne en 1913-1914 [Pragmatisme et sociologie, Paris, Vrin, 1955 pour la première édition].

Il s’agira de montrer en quelles manières Durkheim partage un certain nombre des objections faites par le pragmatisme aux excès du rationalisme — dans son versant idéaliste comme dans son versant empiriste — et y apporte une réponse qui justifie, d’une part, la sociologie comme projet d’une connaissance positive des conditions sociales de constitution des catégories de la pensée [programme esquissé dans les Formes élémentaires de la vie religieuse] et, d’autre part, un dépassement des limites que Durkheim voyait dans le pragmatisme tel qu’il l’interprétait. Nous conclurons en montrant que les termes de cette controverse « inaugurale » délimitent une partie de l’espace d’intelligibilité des rapports contemporains entre sociologie et pragmatisme.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :