Revue Pragmata

Appel à contributions pour la revue Pragmata : « Féminisme et pragmatisme »

La revue en ligne Pragmata est consacrée à la recherche en langue française sur le pragmatisme, par la connaissance de son histoire et l’exploration de ses usages. Cet appel à contributions concerne le dossier spécial du numéro 8 de la revue.

Intention générale du dossier spécial

Le féminisme est une des voies par lesquelles la pensée contemporaine s’est ressaisie du pragmatisme à partir des années 1980. Dans son livre Pragmatism and Feminism: Reweaving the Social Fabric (1996), Charlene H. Seigfried identifie trois attitudes relevant de ce pragmatisme dans le féminisme : (1) l’entreprise de réinterprétation féministe des canons du pragmatisme ; (2) l’étude et la réhabilitation des contributions spécifiques des premières femmes pragmatistes ; et enfin (3) l’utilisation du pragmatisme comme un outil théorique et conceptuel pour répondre à des questions qui émergent dans le champ contemporain des études féministes. C’est cette dernière attitude, résolument pragmatiste, que ce dossier spécial propose de retenir et analyser : faire de la théorie féministe en pragmatiste, c’est-à-dire poser les problèmes depuis les études féministes ou de genre et y répondre en mobilisant le ou les pragmatismes comme un instrument et non comme une doctrine. Une ambition centrale est ainsi de tester et de souligner la force opérationnelle et critique du pragmatisme. En ce sens, seront appréciées toutes les propositions qui utilisent, par exemple, la pensée d’un-e pragmatiste pour (re)penser des objets ou défendre des projets féministes. De même, il sera possible d’exploiter des concepts traditionnellement et historiquement définis depuis le pragmatisme pour enrichir ou reformuler certaines théorisations féministes.

Les propositions pourront suivre un ou plusieurs des axes de questionnement suivants :

  • Un axe épistémologique, dans lequel on pourra explorer la façon dont le pragmatisme enrichit les épistémologies féministes du positionnement ou dont il répond à certaines de leurs apories (Yuval-Davis et Stoetzler, 2002). Les propositions pourront notamment interroger le lien entre connaissance et action, entre positionnement et connaissance, ou encore la relation entre faits et valeurs dans le champ de la connaissance.
  • Un axe politique, dans lequel s’inscrivent toutes les réflexions féministes sur les théories du groupe et du sujet politique ; la question de sa constitution, de son fonctionnement, de l’aménagement de la différence des appartenances sociales, etc.
  • Un axe méthodologique, pour lequel le pragmatisme agit comme un outil de diagnostic, notamment dans les études féministes sur la race et l’intersectionnalité (Collins, 2011 et 2012). Ainsi, toute proposition fondée sur un cadre d’analyse intersectionnel sera vivement encouragée.

Les propositions pourront explorer d’autres axes thématiques, mais le comité éditorial sera particulièrement attentif au respect de la posture méthodologique retenue pour ce dossier.

Calendrier

Toute proposition de contribution devra d’abord se faire sous la forme d’un résumé. La rédaction de l’article est soumise à l’acceptation de ce premier résumé.

Date limite de réception de la proposition résumée: le 15 février 2023

Format : 500 mots

Langue : française

Adresses auxquelles envoyer les propositions résumées : <claude.gautier@ens-lyon.fr> ET <charlie.brousseau@ens-lyon.fr>

Préciser dans l’objet du message : « Pragmata 7 – NOM »

Réponse le : 15 mars 2023

Conditions éditoriales pour l’article

Langue : française

Signes : entre 50 000 et 60 000 signes tout compris

Format : fichier .doc ou .docx, police Times New Roman 12

Références et bibliographie : voir les « instructions aux auteurs » et la « charte éditoriale » sur le site de la revue

Date limite de rendu de l’article : le 15 septembre 2023

Comité éditorial

  • Responsable du dossier thématique : Stéphane Madelrieux (Université de Lyon)
  • Comité de lecture : Alexandra Bidet (CMH-CNRS), Daniel Cefaï (CEMS-EHESS), Eva Debray (Sophiapol, Paris Nanterre et Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Paola Diaz (CSCCS. Fondap-CONICYT-Chili), Barbara Formis (Université Paris 1), Olivier Gaudin (École de la nature et du paysage de Blois, INSA-CVL), Claude Gautier (ENS de Lyon), Carole Gayet-Viaud (CESDIP, CNRS), Pierre Gégout (LISEC, Université de Lorraine), Mathias Girel (ENS de Paris), Céline Henne (University of Cambridge), Antoine Hennion (CSI, Mines-ParisTech), Stéphane Madelrieux (IRPhIL, Université Lyon 3), Alvin Panjeta (IAE Gustave Eiffel / IRG), Christophe Point (LISEC, Université de Lorraine et IDEA, Université Laval à Québec), Cristina Popescu (Université de Bielefeld), Perrine Poupin (Eur’Orbem Paris Sorbonne), Louis Quéré (CEMS-EHESS), Emmanuel Renault (Sophiapol, Paris Nanterre), Joan Stavo-Debauge (THEMA, Université Lausanne), Pierre Steiner (TSH-Costech Compiègne), Thibaud Trochu (ESPE Lille Nord France, RECIFES)

Adhérez à Pragmata. Association Francophone d’Études Pragmatistes
Cliquer ici pour les conditions d’adhésion.