Analyse et critique de l’empirisme métaphysique (d’un point de vue pragmatiste), 2014

Cours « Analyse et critique de l’empirisme métaphysique (d’un point de vue pragmatiste) »

Stéphane Madelrieux

Capture d’écran 2014-10-25 à 15.01.28

Université Jean Moulin – Lyon 3
Faculté de philosophie
les lundis de 10h à 12h (12 séances du 08/09 au 24/11/2014)
Salle Pareto

NIVEAU/DIPLOME : Master 2, spécialité « Philosophie contemporaine »

Tout au long du XXe siècle, certains philosophes français ont cherché à développer une forme prétendument supérieure d’empirisme (« empirisme vrai » d’Henri Bergson, « empirisme métaphysique » de Jean Wahl, « empirisme transcendantal » de Gilles Deleuze). Ce programme philosophique, dans sa généralité, est solidaire d’une certaine lecture qu’ils ont opérée des auteurs anglais ou américains issus de l’empirisme, du pluralisme ou du pragmatisme (cas notamment de William James et de David Hume). En discutant ces interprétations françaises de la philosophie anglo-saxonne, nous proposons donc d’analyser et de critiquer ce programme d’empirisme supérieur dans ses présupposés généraux. Nous le ferons en développant une autre manière, à notre sens plus fidèle à leur empirisme, de comprendre ces mêmes auteurs anglais ou américains, permettant de dégager une conception alternative de l’expérience (inspirée non seulement de William James, mais aussi de John Dewey) revenant à soutenir un empirisme naturaliste et non métaphysique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :